Un Disneyland à Shangaï

Publié le par Kayshaman

Revue de Presse:


Mickey en tenue traditionnelle chinoise au Disneyland de Hongkong. Le parc de Shanghaï pourrait être construit sur une surface de 10 kilomètres carrés, soit huit fois plus que son voisin.


Le groupe américain étudie un projet d'implantation d'un parc d'attractions géant à côté de l'aéroport de Shanghaï.


De notre correspondant à Pékin


Mickey ne connaît pas la crise, ou du moins entend bien conjurer le sort en Asie. Le groupe Walt Disney Company vient de confirmer qu'il travaillait ferme à un projet de parc d'attractions en Chine, dans l'orbite de la bouillonnante Shanghaï. Cette gigantesque réalisation, d'un coût de 3,59 milliards de dollars, constituerait l'un des plus importants investissements étrangers jamais réalisés en Chine. Et il témoigne d'une certaine audace, à rebours des coups de frein liés à la crise économique mondiale. D'autant que le parc Disney de Hongkong n'a pas eu jusqu'ici le succès escompté.


Selon le Wall Street Journal, le groupe de médias américain aurait progressé sur un dossier qui est dans les esprits ou les cartons depuis une dizaine d'années. Un porte-parole du groupe, Leslie Goodman, a confirmé que les travaux avec les autorités de Shanghaï avaient été intensifs et qu'une «proposition commune » devrait être bientôt «soumise au gouvernement central». Ce projet pourrait permettre de créer 50 000 emplois, ce que Pékin devrait voir d'un bon œil alors que l'économie chinoise donne elle aussi de sérieux signes de ralentissement.

 

Partenariat avec la municipalité

 

Dans la configuration retenue, Disney et la municipalité de Shanghaï détiendraient en commun les attractions, les hôtels et les commerces. Leslie Goodman a cependant précisé qu'«aucun accord n'a été conclu, aucun projet approuvé». Selon la presse chinoise, le parc de Disney pourrait être construit sur une surface de 10 kilomètres carrés, près de l'aéroport de Pudong. Il serait au moins huit fois plus grand que celui de Hongkong, détenu à 57 % par le gouvernement. L'ouverture pourrait avoir lieu en 2014.


Inauguré en 2005, le Disneyland de Hongkong peine à atteindre ses objectifs. Disney reste toujours très discret sur ses statistiques, mais selon le South China Morning Post, pour sa troisième année d'existence, le parc aurait atteint 5,6 millions de visiteurs alors que l'objectif était de 6,22 millions. Et il aurait perdu 272 millions de dollars de Hongkong (35 millions de dollars américains).

 

Adaptation aux goûts chinois

 

La fréquentation est cependant en progression puisqu'elle n'était que de 4,2 millions l'année en 2007. Et des projets d'expansion et de nouvelles attractions pour séduire plus de touristes ont pu être débloqués par des crédits d'un montant de 423 millions de dollars. La création du parc avait coûté quelque 3 milliards de dollars.


Ses concepteurs ont été critiqués pour avoir échoué à bien comprendre à la fois le marché hongkongais et celui de la Chine continentale. Des déficiences que doit corriger l'arrivée l'été dernier à la direction du parc d'Andrew Kam, un homme qui a fait sa carrière en vendant une autre icône américaine à la Chine, Coca-Cola. Il a promis une politique marketing plus agressive et surtout plus «chinoise». En relançant Hongkong et en activant Shanghaï, Disney semble bien décidé à ce que 2009, année du Buffle, soit aussi celle de la souris…



Article du Figaro 'Disney mise sur les Chinois pour conjurer la crise' 13/01/09
Photo : AP


Publié dans Insolite - Divers

Commenter cet article

TAILLE-CRAYON 17/01/2009 10:10

Mickez serait donc asiatique......lolll
Bon week-end a toi.......
ton site extra.. j'adore...
LORENT