Les commerces se ruent à Val d'Europe

Publié le par Kayshaman

Revue de Presse


Serris De nouvelles enseignes à Val-d’Europe
 

En 2009, Val-d’Europe accueillera de nouvelles enseignes. Rénovation, construction de nouveaux locaux et extension du parking, ces travaux représentent une dépense de plus de 66 millions d’euros pour les propriétaires du centre Axa et Klépierre. Le plan d’investissement compte trois innovations principales : la création d’un pôle équipement de la maison, l’extension de la galerie commerciale en son centre et l’accroissement de la capacité d’accueil du parking.

Le pôle dédié à la maison, occupant une surface d’environ 3 000 m 2 , est composé de trois enseignes : Habitat, Bo Concept et Roche Bobois. Le 7 février, avec l’ouverture de cette dernière, il sera entièrement opérationnel.



En marge, mais également dédié à la maison, un Castorama très attendu ouvrira ses portes à la fin de l’année. Occupant une surface de 12 000 m 2 , ce monstre correspond « à une demande de la clientèle », d’après Didier Ribierre, le directeur du centre.



L’extension de la galerie commerciale va pour sa part permettre l’accueil de nouvelles enseignes : Mango et Pull and Bear, mais aussi de nouvelles venues inconnues au bataillon, comme Vero Moda, Jack and Jones enseignes danoises et Desigual espagnole. « L’idée est d’amener de nouvelles enseignes peu présentes en France et de donner un côté plus européen au centre commercial Val-d’Europe », explique son directeur.



Les magasins de prêt-à-porter ne craignent pas les nouveaux venus

L’accueil des nouveaux venus devrait bien se passer. Djamel Djellal, gérant du magasin d’ameublement Bo Concept ouvert depuis le 7 janvier, se réjouit des résultats du premier mois d’activité. Pour lui, les trois enseignes du pôle maison ne devraient pas se faire de l’ombre : « Stratégiquement, c’est bien joué de la part du bailleur car ce sont trois enseignes qui ont des niveaux (NDLR : de qualité) différents. »

Les magasins de prêt-à-porter ne craignent pas les nouveaux venus. « Plus d’enseignes, ça va faire plus de fréquentation donc plus de clients », sourit un vendeur de Brice. Pour la responsable de Zara Homme, c’est plutôt ceux qui sont déjà en place qui apporteront des clients aux nouvelles enseignes, « mais on va voir », conclut-elle.

De nouveaux clients, environ 200 salariés supplémentaires, cela ne contribuera pas à désengorger le trafic dans les environs malgré les 700 nouvelles places de parking. Mais pour Denis Gayaudon, maire (DVD) de Serris, les inconvénients du trafic valent bien les avantages et les bénéfices d’un commerce florissant.

 

Source: Le Parisien  Article de Florence Martinache 04/02/09







Au centre Urbain, la déco est tendance



Il ne manquait plus que des enseignes brico et déco.


Le Centre Urbain et le centre commercial Val d’Europe s’enrichissent de nouvelles boutiques pour les fêtes de fin d’année. Pour bien faire, le parking s’agrandit.

Le futur immeuble Castorama, imposant par sa hauteur et sa taille, surgit de terre face à la Médiathèque du Val d’Europe.

L’essai de façade côté rue de l’Hymne à la Joie donne une idée du style néo-haussmanien, qui se fondra dans l’ambiance architecturale du quartier Ouest et se démarquera des bâtiments publics traités « contemporain ».

« C'est un bâtiment d’entrée de ville, il est donc traité en conséquence ; Il est vrai que ce type de magasins est habituellement installé dans une « boite » en zone industrielle », souligne Didier Ribierre, directeur du centre commercial.

Plus axé décoration que bricolage, Castorama accueillera ses clients sur trois niveaux, soit 12 000 m². 150 emplois environ devraient y être créés. L’accès s’effectuera par le parking du centre. Mais il faudra patienter encore une année avant de visiter le grand magasin.

Meubles chics
Pour les plus pressés, trois enseignes de meubles et décoration ouvrent progressivement avant fin 2008. Il s’agit de Habitat, Bo Concept et Roche Bobois, situés à l’Est du Centre Urbain, entre la jardinerie Delbard et la Vallée Shopping Village.

Habillement et services
Enfin, le centre commercial attend trois nouveaux venus et une nouvelle zone de services (toilettes, fontaines à eau,…) en début d’année prochaine.

Située au milieu du centre commercial, cette zone abritera trois moyennes unités sur 2 100 m² au total. Les noms des enseignes ne sont pas encore connus, les négociations étant en cours.

800 places de parking supplémentaires
Bien que la direction de la Cégécé s’en défende, l’ouverture de ces enseignes devrait booster la fréquentation du centre commercial, déjà au sommet avec 17 millions de visiteurs et 500 millions d’euros de chiffre d’affaires par an. « Cela va surtout profiter à la clientèle actuelle, qui achetait ailleurs ses produits de bricolage et de décoration » tempère Didier Ribierre.

Néanmoins, la capacité du parking passera de 5 400 à 6 200 places avant l’été prochain. De quoi stopper net les grincements de dents des clients, notamment les week-ends et périodes de fêtes.

 
 
Date : 08/12/2008

Source: valeurope-san.fr
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article