Chiffre d'affaires du 1er Semestre 2009

Publié le par DLRP Times



EURO DISNEY S.C.A.
Exercice 2009


Annonce ses résultats du premier semestre
Semestre clos le 31 mars 2009





• Record de fréquentation des parcs à thèmes de 7,1 millions de visiteurs et taux d'occupation des hôtels élevé de 86 %, malgré le décalage des vacances de Pâques

• Chiffre d'affaires des activités touristiques de 554 millions d'euros, en diminution de 4 %, du fait d'une réduction de la dépense par visiteur et d'une baisse de 3 points du taux d'occupation des hôtels

• Baisse de 20 millions d'euros du chiffre d'affaires des activités de développement immobilier, qui s'établit à 5 millions d'euros, due principalement une vente importante lors de l'exercice précédent

• Perte nette de 85 millions d'euros, en augmentation de 42 millions d'euros, traduisant la baisse du chiffre d'affaires avec des charges d'exploitation demeurées stables


 

 

 



Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes diminue de 2 % pour s'établir à 309,6 millions d'euros contre 316,4millions
d'euros au titre du premier semestre de l'exercice précédent, reflétant une diminution de 1,66 euro de la dépense moyenne par visiteur, qui atteint 43,01 euros. Cette baisse est partiellement compensée par une hausse de 111000 visiteurs de la fréquentation des parcs à thèmes, pour atteindre 7,1 millions de visiteurs. La baisse de la dépense moyenne par visiteur des parcs à thèmes concerne plus particulièrement les entrées et les dépenses en marchandises. La hausse de la fréquentation des parcs à thèmes reflète la croissance du marché français, laquelle compense une moindre performance sur les marchés espagnol et britannique.


Concernant les résultats, Philippe Gas, Président d'Euro Disney S.A.S, a déclaré :

"Nous avons atteint une fréquentation record pour un premier semestre et un taux d'occupation élevé dans nos hôtels.

Nos initiatives commerciales portent leurs fruits dans un environnement économique de plus en plus difficile. Dans le même temps, nous enregistrons une baisse de notre chiffre d'affaires, qui impacte notre résultat. Cette baisse est principalement liée aux activités de développement immobilier et au décalage des vacances de Pâques.

Parallèlement, nos marchés espagnol et britannique connaissent des baisses significatives, partiellement compensées par la France. Nous réagissons en renforçant notre dynamique commerciale, tout en poursuivant une gestion rigoureuse de nos coûts.

Nous continuons à renforcer l'attractivité de Disneyland Resort Paris. Nous avons récemment lancé la Fête Magique
de Mickey, qui propose, au sein des deux parcs, quatre nouveaux spectacles interactifs et une nouvelle attraction. Par ailleurs, nous travaillons déjà à des nouveautés et de nouvelles attractions inspirées des personnages et histoires Disney."


Crise: Euro Disney double sa perte

AFP
28/04/2009


La société de parcs de loisirs Euro Disney a quasiment doublé sa perte nette au premier semestre de son exercice 2008/2009 (clos fin mars) à 71,9 millions d'euros, sous l'effet d'une baisse du chiffre d'affaires liée à la crise, a-t-elle annoncé aujourd'hui.


Les parcs d'attraction ont certes enregistré une nouvelle fréquentation record, avec 7,1 millions de visiteurs, soit 111.000 de plus, grâce à une forte hausse des clients français (+18%). Mais la chute des clients espagnols (-40%) et britanniques (-11%), perceptible depuis octobre, a pesé sur les résultats.


"Euro Disney continue à générer une forte demande, mais la crise a affecté le comportement de nos visiteurs, qui font plus attention à leurs dépenses et réservent plus tardivement, en attendant les bonnes affaires", a déclaré à l'AFP son président, Philippe Gas.


La dépense moyenne des visiteurs a diminué, passant à 43,01 euros, contre 44,67 euros auparavant. Les touristes ont acheté moins de souvenirs dans les boutiques, qui ont vu leurs recettes baisser de 7%. Le taux d'occupation des hôtels a reculé de 2,7 points, tout en restant à un niveau élevé (85,8%).


Le chiffre d'affaires a diminué de 7,3% à 558,8 millions d'euros. La moitié de cette baisse est due au nombre plus restreint de transactions immobilières, dont le montant était limité à 4,9 millions d'euros. Le chiffre d'affaires des activités touristiques est en baisse de 4,1% à 553,9 millions d'euros




Source: Euro Disney SCA, AFP


Pour en savoir plus consultez le document de référence:
fr-2009-04-28-resultats-semestriels-2009.pdf fr-2009-04-28-resultats-semestriels-2009.pdf

Commenter cet article