"Disney dévoile ses nouveaux projets"

Publié le par Kayshaman

Article du Parisien 2/11/2009

null

Disney dévoile ses nouveaux projets

Tourisme d’affaires, logements, extension des zones de loisirs et de commerces, le Val-d’Europe poursuit son développement sous l’impulsion du géant américain.

Qu’on se le dise : le groupe aux grandes oreilles n’a pas fini de laisser son empreinte sur le paysage urbain du Val-d’Europe. Fraîchement nommé à la tête des activités de développement urbain et vités touristique du groupe, Francis Borezée dévoile ses principaux projets pour le développement à venir de l’agglomération.
Des programmes qui dessinent les contours de la phase 4 du développement du Val d’Europe, actuellement en discussion avec les représentants de l’Etat et les élus locaux.

Des réalisations sur quinze ans.

Chargé du codéveloppement de l’agglomération en vertu d’une convention signée avec l’Etat en 1987, Euro Disney SCA a rempli au- aujourd’hui plus de la moitié du contrat. « Nous avons d’ores et déjà développé 1 100 ha sur 1 943, ce qui veut dire qu’on a encore quinze ans de développement devant nous », résume Francis Borezée. Actuellement en cours, l’achèvement des programmes de la phase 3 - finition de la place d’Ariane, du quartier résidentiel des Lacs ou réalisation de bureaux près de la gare RER — va coïncider avec le lance- lancement des nouveaux projets de l’opérateur privé.

Cap vers le tourisme d’affaires.

 C’est la grande nouveauté annoncée par le directeur général adjoint d’Euro Disney SCA. Un gigantesque centre de congrès devrait voir le jour aux portes des parcs Disneyland, pour un budget d’investissement d’environ 100 millions d’euros. D’ici 2015, une première phase prévoit la construction d’un centre de 20 000 ha sur ce terrain coincé entre le parking Vinci et l’hôtel Newport. Une nouvelle gare TGV dédiée et un hôtel de 750 chambres seront construits sur le site, qui pourra accueillir des groupes de 4 000 personnes. Parallèlement, les activités touristiques classiques continueront de se développer, avec l’extension prévue du Disney-Village et la construction de nouvelles attractions dans les parcs… qui devraient faire l’objet d’une annonce à la fin de l’année.

De nouveaux logements en perspective.

 Le développement résidentiel reste une priorité pour Francis Borezée, qui prévoit la construction de « 500 à 600 » nouveaux logements, dont « au moins 20 % de logements sociaux » par an d’ici à 2017. Le centre urbain devrait s’étendre avec de nouveaux logements assortis d’équipements publics, au nord de la nouvelle mairie de Serris ainsi qu’au sud-ouest du centre de secours de Chessy et au nord du boulevard circulaire. Pour améliorer le cadre de vie, un nouveau bassin et des espaces verts devraient également voir le jour (voir carte).
D’autres constructions pourraient également apparaître en périphérie, à Magny-le-Hongre et à Bailly-Ro- Romainvilliers, avec un programme mêlant maisons individuelles et logements collectifs dans le quartier des Courtalins. A terme, Francis Borezée prévoit une croissance de la population « jusqu’à 55 000 ou 60 000 habitants », soit un peu moins que l’Etat, qui envisage jusqu’à 80 000 habitants au Val-d’Europe.

L’extension du centre commercial Val-d’Europe.

 
Satisfait du succès du pôle marchand, qui « résiste mieux à la crise » que la moyenne des centres commerciaux, le développeur prévoit son extension, avec une « nouvelle ouverture inter- intermédiaire » de la galerie. Sans oublier l’inauguration, en mars 2010, d’un immense magasin Castorama consacré à la décoration d’intérieur, assorti de 600 à 700 nouvelles places créées sur un niveau intermédiaire dans le parking du centre commercial.

La poursuite du développement.

 
Les entreprises ne seront pas oubliées par l’opérateur d’aménagement privé, qui table sur l’extension du parc d’entreprise Goodman, à Bailly-Romainvilliers. Sans oublier de « constituer une nouvelle offre de bureaux prêts à l’emploi près de la gare, dans le centre urbain du Val-d’Europe. » En effet, les bureaux déjà réalisés dans ce secteur sont déjà occupés « à près de 95 % ».


Image: TheforceCode DCP

Commenter cet article