Résultats de l'exercice 2009

Publié le par Kayshaman

 

null
EURO DISNEY S.C.A.

Annonce ses résultats de l'exercice 2009






 

•Une fréquentation de 15,4 millions de visiteurs et un taux d'occupation des hôtels de 87 %


• Chiffre d'affaires de 1 231 millions d'euros, en baisse de 7 %, reflétant une diminution de la dépense par

visiteur


• Perte nette de 63 millions d'euros en raison de la diminution du chiffre d'affaires, partiellement compensée

par une réduction de 2 % des charges d'exploitation


• Free Cash Flow généré – Trésorerie et équivalents de trésorerie de 340 millions d'euros


• Ouverture de Toy Story Playland dans le Parc Walt Disney Studios® en 2010






Concernant les résultats, Philippe Gas, Président d'Euro Disney S.A.S, a déclaré :


"Notre exercice 2009 a été marqué par l'environnement économique le plus difficile de notre histoire, lequel a généré d'importants changements dans les comportements des consommateurs. Ceux-ci tendent notamment à réserver au plus proche de leur date de départ, à rechercher des offres promotionnelles et à voyager plus près de chez eux. Nous avons adapté nos offres de façon à répondre à ces nouveaux comportements. Cette décision nous a permis d'atteindre une fréquentation record de 15,4 millions et un taux d'occupation de nos hôtels de 87 %, en recul par rapport à l'année dernière mais qui reste cependant d'un niveau élevé pour l'industrie.

La répartition de la provenance de nos visiteurs a également évolué, reflétant une hausse de la fréquentation des marchés français et belge qui a permis de compenser significativement la faiblesse des marchés espagnol et britannique. Cette évolution a occasionné une baisse de la dépense par visiteur et du taux d'occupation des hôtels et par conséquent de notre chiffre d'affaires. Cette baisse intervient alors que, tout au long de l'année, nous sommes parvenus à réduire nos coûts.

La force de la marque Disney et l’attractivité de Disneyland Paris en tant que première destination touristique européenne nous positionnent favorablement dans la perspective d'une reprise de l'économie dans nos marchés clés et de l'industrie du tourisme.


Nous continuons à investir dans la croissance à long terme de notre Société, notamment avec l'ouverture de Toy Story Playland dans le Parc Walt Disney Studios, inspiré des personnages Disney-Pixar Toy Story, à l'été 2010."




Le chiffre d'affaires généré par les activités touristiques diminue de 6 % pour s'établir à 1 212,7 millions d'euros contre 1 283,5 millions d'euros au titre de l'exercice précédent.


Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes diminue de 4 % pour s'établir à 688,2 millions d'euros contre 715,8 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, reflétant une diminution de 5 % de la dépense moyenne par visiteur, qui s'élève à 44,22 euros, partiellement compensée par une augmentation de la fréquentation. Cette diminution de la dépense moyenne par visiteur concerne plus particulièrement les entrées et les dépenses en marchandises. Elle s'explique parun nombre supérieur d'offres promotionnelles qui a pesé sur le prix moyen des entrées, et par une augmentation de la proportion de visiteurs provenant des marchés de proximité. Généralement, ces visiteurs effectuent de moindres dépenses en marchandises.

 La fréquentation des parcs à thèmes augmente légèrement à 15,4 millions de visiteurs. Cette hausse traduit une augmentation du nombre de visiteurs français et belges, partiellement compensée par une moindre performance des marchés espagnol et britannique.


Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney® Village est en baisse de 8 % pour s'établir à 474,7 millions d'euros contre

515,6 millions d'euros au titre de l'exercice précédent, lié à une baisse de 5 % de la dépense moyenne par chambre, qui s'établit à 201,24 euros et à une diminution de 3,6 points du taux d'occupation des hôtels, qui passe de 90,9 % à 87,3 %.


La baisse de la dépense moyenne par chambre reflète principalement un nombre supérieur d'offres promotionnelles et une réduction des dépenses en marchandises. La diminution du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par 80 000 nuitées de moins qu'au cours de l'exercice précédent, essentiellement liée à la baisse du nombre de visiteurs espagnols et à une baisse des activités de tourisme d'affaires, partiellement compensée par une hausse du nombre de visiteurs français et belges.


Les autres revenus, qui incluent les redevances de participants, les services de transport et de voyages proposés

aux visiteurs, sont en baisse de 2,3 millions d'euros pour s'établir à 49,8 millions d'euros.


Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier est en baisse de 23,1 millions d'euros par rapport à l'exercice précédent, reflétant une diminution du nombre de transactions au cours de l'Exercice par,rapport à l'exercice précédent. Le chiffre d'affaires de l'exercice précédent comprenait aussi la vente pour un montant de 12,5 millions d'euros d'un actif immobilier situé à Val d'Europe faisant auparavant l'objet d'un bail à construction.


Résultat net


Au titre de l'Exercice, la perte nette de l'ensemble consolidé s'établit à 63,0 millions d'euros contre un résultat net positif de 1,7 million d'euros au titre de l'exercice précédent. La perte nette part du Groupe s'élève à 55,5 millionsd'euros et la perte nette part des minoritaires s'établit à 7,5 millions d'euros. Cette perte nette s'explique par la baisse du chiffre d'affaires et du résultat d'exploitation.



Source: Euro Disney SCA

Commenter cet article