Chiffre d'affaires du 3ème Trimestre 2009

Publié le par Kayshaman

null

EURO DISNEY S.C.A. Exercice 2009 Annonce du troisième trimestre Neuf mois clos le 30 juin 2009








• Chiffre d'affaires au titre des neuf premiers mois de l'exercice de 867 millions d'euros, en baisse de 7 %, reflétant une diminution de la dépense par visiteur, des activités de développement immobilier et du taux d'occupation des hôtels

 • Chiffre d'affaires au titre du troisième trimestre de 308 millions d'euros, en baisse de 7 %, reflétant une diminution de la dépense par visiteur et du taux d'occupation des hôtels





Concernant les résultats, Philippe Gas, Président d'Euro Disney S.A.S, a déclaré :

"Comme pour l’ensemble de l’industrie du tourisme en Europe, les conditions économiques difficiles et les changements dans les modes de consommation ont affecté notre chiffre d’affaires. Dès les premiers signes du ralentissement économique, nous avons mis en place des offres promotionnelles ciblées auxquelles nos marchés de proximité ont particulièrement bien répondu. Cette décision a permis de continuer à faire croître la fréquentation de Disneyland Paris, confirmant ainsi l'attrait de l'expérience Disney auprès de nos publics. Cependant, ces offres ont pesé sur la dépense moyenne par visiteur et sur nos marges. Nous continuons à gérer nos coûts de façon rigoureuse et avons réduit certains de nos investissements, tout en concentrant nos efforts sur notre stratégie de croissance à long-terme et sur de nouveaux projets de développement, notamment l’ouverture de nouvelles attractions pour l’année prochaine."


CHIFFRE D'AFFAIRES PAR ACTIVITE AU TITRE DES NEUF MOIS CLOS LE 30 JUIN 2009

 Le chiffre d'affaires généré par les activités touristiques diminue de 5 % pour s'établir à 861,2 millions d'euros contre 907,6 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes diminue de 3 % pour s'établir à 482,1 millions d'euros contre 498,4 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent. Cette baisse reflète une diminution de 4 % de la dépense moyenne par visiteur, partiellement compensée par une hausse de 1 % de la fréquentation des parcs à thèmes.

La diminution de la dépense moyenne par visiteur, notamment pour la partie liée aux entrées et aux marchandises, s'explique par une augmentation de la proportion de visiteurs provenant des marchés de proximité. La hausse de la fréquentation des parcs à thèmes est due à l'augmentation du nombre de visiteurs français et belges, partiellement compensée par une moindre performance des marchés espagnol et britannique.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village est en baisse de 8 % et s'établit à 341,4 millions d'euros contre 371,4 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent, traduisant une baisse de 3,8 points du taux d'occupation des hôtels et de 4 % de la dépense moyenne par chambre. La diminution du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par 66 000 nuitées de moins que sur la même période de l'exercice précédent, principalement liée à la baisse du nombre de visiteurs espagnols et britanniques et à une baisse des activités de tourisme d'affaires, partiellement compensées par la hausse du nombre de visiteurs français et belges.

La baisse de la dépense moyenne par chambre reflète principalement un nombre supérieur d'offres promotionnelles et une réduction des dépenses en restauration. Les autres revenus, qui incluent les redevances de participants, les services de transport et de voyages proposés aux visiteurs, sont stables par rapport à la même période de l'exercice précédent.

 Le chiffre d'affaires généré par les activités de développement immobilier diminue de 20,3 millions d'euros par rapport à la même période de l'exercice précédent et s'établit à 5,3 millions d'euros. Il comprenait l'an dernier la vente pour un montant de 12,5 millions d'euros d'un actif immobilier situé à Val d'Europe faisant auparavant l'objet d'un bail à construction. Quatre autres transactions ont été finalisées au cours des neuf mois clos le 30 juin 2008 contre une transaction au titre des neuf mois clos le 30 juin 2009.

CHIFFRE D'AFFAIRES PAR ACTIVITE AU TITRE DU TROISIEME TRIMESTRE

Le chiffre d'affaires généré par les activités touristiques diminue de 7 % pour s'établir à 307,3 millions d'euros contre 330,0 millions d'euros au titre du troisième trimestre de l'exercice précédent malgré le décalage favorable des vacances de Pâques au Troisième Trimestre pour certains de nos marchés clés alors qu'elles s'étaient déroulées au second trimestre lors de l'exercice précédent.

Le chiffre d'affaires des parcs à thèmes diminue de 5 % pour s'établir à 172,4 millions d'euros contre 182,0 millions d'euros pour le troisième trimestre de l'exercice précédent. Cette baisse reflète une diminution de 5 % de la dépense moyenne par visiteur, notamment pour la partie liée aux entrées et aux marchandises, qui s'explique par une augmentation de la proportion de visiteurs provenant des marchés de proximité. Cette augmentation du nombre de visiteurs français et belges est compensée par une moindre performance des marchés espagnol, britannique et hollandais.

Le chiffre d'affaires des hôtels et du Disney Village est en baisse de 10 % et s'établit à 121,8 millions d'euros contre 135,4 millions d'euros pour la même période de l'exercice précédent, traduisant une baisse de 6,1 points du taux d'occupation des hôtels et de 3 % de la dépense moyenne par chambre. La diminution du taux d'occupation des hôtels s'est traduite par 32 000 nuitées de moins que sur la même période de l'exercice précédent, principalement liée à la baisse des activités de tourisme d'affaires et du nombre de visiteurs espagnols et britanniques, partiellement compensée par la hausse du nombre de visiteurs français et belges. La baisse de la dépense moyenne par chambre reflète principalement une réduction des dépenses en restauration.


Communiqué Euro Disney SCA

Commenter cet article

caggiari pierre 30/07/2009 13:27

c'est un mauvais passage tout le monde souffre en cette période
les beaux jours reviendrons , mais disneyland était sur de grosses progressions c'est normal que sa "coince" un peu cette année qui n'est pas une année comme les autres .
a bientôt Pierre d'Ajaccio est avec vous ;)